Des emplois à faible mobilité aux emplois à croissance rapide : Cheminements vers les carrières de l’économie propre

Le Conference Board du Canada, 2 pages, février 22, 2022
Résumé pour les décideurs par
(You must be signed in and entitled to rate this report)


Comment le Canada encourage-t-il et forme-t-il les travailleurs occupant des emplois à haut risque et à faible mobilité pour les aider à effectuer la transition vers des emplois à croissance rapide dans l’économie propre? Voici quelques considérations à l’intention des enseignants et des conseillers en orientation professionnelle.

Faits saillants du document

Les innovations technologiques menacent les emplois de nombreux secteurs d’activité. Mais avec une formation adéquate, il existe des cheminements qui permettent de passer des emplois à haut risque et à faible mobilité (HRFM) à ceux à croissance rapide dans l’économie propre. Ces emplois cadrent mieux avec l’orientation future de l’économie canadienne.

Dans le rapport intitulé Des emplois à faible mobilité aux emplois à croissance rapide, on constate qu’avec seulement un an de recyclage, près de 58 % des parcours potentiels menant vers une transition sont à la fois réalisables et souhaitables. Il s’avère toutefois plus difficile d’emprunter les 42 % autres parcours, car même en supposant une formation de trois ans, la proportion des transitions réalisables et souhaitables s’élève à 79,5 %. Les transitions possibles, le coût de ces transitions et les pertes salariales qu’ils impliquent varient considérablement d’une province à l’autre. Les travailleurs auront besoin d’aide et de conseils pour faire le saut.

COVID-19: Get all the insights

Price: $0

No charge, funded by The Conference Board of Canada and/or the research sponsor

Browse by...
Need Help?