Le Conference Board du Canada prévoit que la croissance se poursuivra en 2021 et en 2022

Ottawa, 6 octobre 2021 – Le Conference Board du Canada a publié ses perspectives économiques sur deux ans et prévoit une hausse du produit intérieur brut (PIB) réel du Canada de 5,1 % en 2021. Notre projection pour l’année est moins élevée que nos estimations précédentes, en grande partie du fait que l’économie canadienne s’est contractée de 0,3 % au deuxième trimestre, ce qui est surtout attribuable à une forte diminution de 4 % des exportations réelles.

« Les niveaux sans précédent des mesures de stimulation pendant la pandémie connaissent une diminution puisque les restrictions relatives à distanciation physique ont été levées dans une large mesure, partout au Canada. Toutefois, le surendettement demeure un problème à long terme, fait remarquer Pedro Antunes, économiste en chef au Conference Board du Canada. Ces mesures essentielles de soutien du revenu se sont soldées par un déficit fédéral de 228 milliards de dollars en 2020. Bien qu’un rebond des revenus et la diminution de certaines mesures de soutien importantes aient contribué à réduire le déficit de l’exercice en cours, le gouvernement fédéral a fait gonfler massivement sa dette en seulement deux ans. »

Si l’on prévoit une forte croissance du PIB de 4,4 % pour 2022, les prévisions de croissance pour 2023 et après sont plus sombres, avec des gains annuels anticipés de 1,6 à 1,7 % à mesure que les effets des mesures de relance s’estomperont. En dépit de perspectives positives à court terme, les variants de la COVID-19 continuent de poser un risque pour les prévisions au Canada et à l’échelle mondiale.

La distribution des vaccins demeure problématique dans de nombreux pays, ce qui a eu une incidence négative sur la consommation étrangère et l’investissement étranger au deuxième trimestre de 2021. Cela s’est traduit par une baisse de la demande de produits agricoles, miniers, manufacturés et énergétiques canadiens. Le Conference Board du Canada s’attend à une reprise des exportations pendant le reste de l’année 2021 et en 2022.

Le Conference Board du Canada prévoit que les ménages puiseront dans les épargnes qu’ils ont accumulées pendant la pandémie, ce qui se traduira par une hausse des dépenses de consommation qui jouera un rôle clé dans la reprise économique, au moment où l’exigence d’une preuve de vaccination, qui a largement remplacé les restrictions gouvernementales, accroît les occasions de dépenser. Nous prévoyons que les dépenses de consommation augmenteront de 4,8 % en termes réels en 2021 et de 5,9 % en 2022. La confiance des consommateurs a été soutenue par la croissance de l’emploi qui s’est poursuivie tout au long de l’été. La forte croissance de l’emploi attendue de 4,7 % en moyenne pour 2021 et de 3 % en 2022 devrait ramener le taux de chômage vers 6,0 % d’ici le milieu de l’année prochaine.

Au-delà des frontières du Canada, l’économie mondiale reprend de la vigueur à un rythme plus dynamique cette année, après la baisse marquée (3,3 %) de l’activité économique en 2020. Cette reprise s’est appuyée sur un net rebond de l’économie de la Chine et sur de vigoureuses mesures de stimulation financière aux États-Unis. Cependant, la reprise à l’échelle mondiale s’est avérée inégale du fait que les différentes vagues de la pandémie, les diverses mesures de soutien gouvernementales et les écarts dans la couverture vaccinale ont donné lieu à des disparités au chapitre de la croissance économique. Le Conference Board du Canada s’attend à ce que le PIB réel à l’échelle mondiale grimpe de 5,8 % cette année et de 4,4 % en 2022.

Aux États-Unis, l’économie présente des signes positifs dans l’ensemble. Selon le Conference Board du Canada, le PIB réel devrait augmenter de 5,9 % en 2021 et de 4,1 % en 2022. Bien que cela permette à l’économie de retrouver le plein emploi d’ici la fin de l’an prochain ou au début de 2023, le variant Delta, dont l’incidence est majeure dans les États du Sud, constitue le principal risque de détérioration des perspectives pour le pays. On s’inquiète aussi de savoir si la flambée de l’inflation qui s’est amorcée au printemps sera temporaire, comme le prétend la Réserve fédérale américaine, ou plus permanente.

Les abonnés peuvent accéder aux prévisions complètes ici. Les médias doivent communiquer avec media@conferenceboard.ca pour y avoir accès.

À propos du Conference Board du Canada :

Le Conference Board du Canada est le principal organisme de recherche indépendant au pays. Nous avons pour mission d’habiliter et d’inspirer les dirigeants pour les aider à bâtir un avenir meilleur pour tous les Canadiens grâce à nos recherches dignes de confiance et à nos réseaux inégalés. Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter @ConfBoardofCda.

Ressource pour les médias :

Le Conference Board du Canada

media@conferenceboard.ca / 613-526-3090, poste 224

Media Contacts

For all requests, including reports and interviews, please contact: 

Deb Young
media@conferenceboard.ca

Taylor Gadde
media@conferenceboard.ca

Toll-Free
1-866-242-0075
(From 8 a.m. to 5 p.m. ET; after hours, please send an e-mail.)







Access our research

Access to the Conference Board’s reports is free of charge to professional journalists upon request.

Access our experts

Our experts are available to share research insights. Contact us.