Notre recherche

Dans le cadre de son engagement envers le Centre des Compétences futures, le Conference Board se penchera sur les compétences dont auront besoin les Canadiens et aidera à mieux comprendre les marchés du travail et les écosystèmes d’apprentissage.

Nos travaux sont axés sur les compétences que doivent posséder les gens pour gagner leur vie et sur les chemins qu’ils doivent emprunter pour y parvenir.

Nous examinons l’incidence de l’automatisation, les moyens de subsistance durables, les cheminements de carrière et les compétences en demande, et analysons l’information sur le marché du travail dans une perspective axée sur les compétences. Nous nous intéressons également au rôle de l’enseignement postsecondaire et au développement des compétences grâce à l’apprentissage intégré à l’emploi et par l’expérience et aux formations d’apprenti, afin de mieux comprendre comment se préparer pour l’avenir.

64

publications produites

108 047

téléchargements/visites
(au 5 janvier 2022)

Dernières recherches

Sommet sur les compétences futures

Le marché du travail au pays est en pleine mutation. Il est façonné par les effets de la pandémie de COVID-19 et par des changements démographiques, économiques et technologiques sans précédent. Pour faire face à ces bouleversements et favoriser la prospérité future du Canada, nous devons soutenir le développement des compétences de nos travailleurs tout au long de leur vie.

Sommet  |  Événement virtuel
Du 22 au 24 février 2022

Bear pelt frame
Valeurs, savoir et vision. Tirer parti des compétences des Inuits pour renforcer les économies du Nord

La relation entre l’économie salariale et l’économie traditionnelle axée sur le territoire dans l’Inuit Nunangat est complexe, tout comme la participation des Inuits à ces économies. Les activités traditionnelles axées sur le territoire, comme la chasse et les activités de récolte, sont essentielles à la sécurité alimentaire de la communauté et à la continuité culturelle, mais les façons dont les Inuits assurent leur subsistance évoluent sans cesse.

Résumé pour les décideurs  |  18 min lecture
15 décembre 2021
Focus Area—Indigenous & Northern Communities

Boat in ocean
Fait au Nunavut Le développement des compétences des Inuits dans les pêches hauturières et au-delà

L’économie du Nunavut dépend largement de l’exploitation minière et du secteur gouvernemental. Mais la pêche commerciale et les capacités maritimes qui s’y rapportent n’ont cessé de croître au cours des deux dernières décennies dans ce territoire. La Nunavut Fisheries Alliance estimait tout juste avant la pandémie de COVID-19 que la pêche commerciale au Nunavut a ajouté 112 millions de dollars au PIB du Canada en 2019. Cela comprend les activités directement liées aux pêches, les chaînes d’approvisionnement des entreprises détenues par l’organisme et les dépenses de consommation qui s’y rapportent.

Résumé pour les décideurs  |  30 min lecture
14 décembre 2021
Focus Area—Indigenous & Northern Communities

Travaux de recherche par thème

Les entreprises canadiennes ont besoin de travailleurs talentueux qui possèdent une expérience pratique et des compétences pertinentes pour l’avenir. L’un des moyens les plus prometteurs pour atteindre cet objectif est de miser sur l’apprentissage intégré à l’emploi. Nous avons discuté avec des intervenants de partout au pays des façons d’améliorer l’accès à ce type d’apprentissage.

Travail étudiant, avenir brillant

Pour demeurer concurrentielles dans l’après-COVID-19, les entreprises canadiennes auront besoin de talents possédant une expérience pratique et des compétences d’avenir.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  23 décembre 2020

Les compétences professionnelles les plus en demande ne sont pas techniques – elles sont sociales et émotionnelles. Ces compétences comprennent la communication, le leadership, la compétence culturelle, la résilience et la résolution de problèmes. Notre recherche dans ce domaine porte sur différents aspects des compétences sociales et émotionnelles – la façon dont elles sont perçues dans le milieu de travail et la valeur qu’on y accorde, la manière dont on les évalue et leur capacité à aider les travailleurs à effectuer la transition d’un emploi à un autre.

Des compétences qui rapportent: Cerner et évaluer les compétences sociales et émotionnelles dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie

La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions négatives sur le secteur du tourisme et de l’hôtellerie (T&H), entraînant des fermetures d’entreprises et des mises à pied. Traditionnellement, le secteur du T&H attire de jeunes Canadiens ayant peu ou pas d’expérience professionnelle. Pourtant, les jeunes travailleurs du secteur du T&H qui n’ont aucune expérience professionnelle en dehors du secteur ont été fortement touchés par les mises à pied.

Résumé pour les décideurs  |  15 min lecture  |  21 septembre 2021

Miser sur ses forces Lacunes et possibilités de développement des compétences sociales et émotionnelles dans le secteur du tourisme et de l'hôtellerie.

Le secteur du tourisme et de l'hôtellerie (T&H) a été durement touché par la pandémie. Le Fonds monétaire international estime que ce secteur « aura du mal à se rétablir jusqu'à ce que les gens se sentent à nouveau suffisamment en sécurité pour voyager en masse ». Il est essentiel d'aider les travailleurs de ce secteur qui ont perdu leur emploi à trouver de nouveaux emplois intéressants, tant pour les personnes directement touchées que pour favoriser la reprise économique dans son ensemble.

Résumé pour les décideurs  |  15 min lecture  |  21 septembre 2021

Les compétences sociales et émotionnelles sont au cœur des préoccupations au Canada

Quand nous avons interrogé les gens de partout au Canada sur les compétences les plus importantes pour réussir professionnellement, ils ont massivement cité des compétences sociales et émotionnelles (CSE) comme la communication, la pensée critique et les habiletés interpersonnelles ainsi que le leadership et l’adaptabilité.

Résumé pour les décideurs  |  6 min lecture
25 janvier 2021

Que disent et font les établissements postsecondaires canadiens ?

En plus de chercher à savoir ce que les établissements ont à dire au sujet des CSE, nous voulions également comprendre ce qu’ ils font pour développer les CSE des étudiants.Les activités postsecondaires qui favorisent le développement des CSE se divisent en deux catégories : extrascolaires ou intégrées dans les programmes d’ études.Nous avons consulté les sites Web des programmes et des départements des établissements d’ EPS pour trouver des exemples partout au Canada.

Présentation des enjeux  |  15 min lecture  |  21 janvier 2021

Mesurer les compétences sociales et émotionnelles

Ouvrir les portes de la prospérité et de l’autodétermination La population autochtone du Canada est plus jeune et a une croissance plus rapide que tout autre segment sociodémographique du pays. Des possibilités accrues de développement des ressources et une meilleure reconnaissance des droits des Autochtones créent des occasions économiques uniques pour les peuples autochtones.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  10 novembre 2020

L’avenir est social et émotionnel : L’évolution des compétences recherchées au XXIe siècle

Les employeurs recherchent de plus en plus de nouvelles recrues qui possèdent non seulement un savoir spécialisé et des compétences techniques, mais aussi des compétences sociales et émotionnelles (CSE), ou « humaines ».

Résumé pour les décideurs  |  4 min lecture  |  29 avril 2020

Les compétences professionnelles de demain exigeront des compétences sociales et émotionnelles

La demande pour des employés qualifiés n’est pas nouvelle, sauf que les compétences considérées comme étant « en demande » ont évolué. Bien que le développement des compétences constitue une démarche que l’on poursuit tout au long de la vie, les compétences acquises lors d’une formation postsecondaire sont essentielles à la réussite en milieu de travail. Or, la demande de compétences sociales et émotionnelles (CSE) augmente.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  8 avril 2020

L’avenir est social et émotionnel. L’évolution des compétences recherchées au XXIe siècle

Les compétences les plus recherchées sur le marché du travail d’aujourd’hui et de demain ne sont pas techniques, elles sont sociales et émotionnelles. Les résultats de recherches universitaires et les sondages menés auprès d’industries sur les besoins en matière de compétences montrent que les compétences sociales et émotionnelles (CSE), ou compétences humaines, sont indispensables à l’employabilité et à la réussite professionnelle. Les systèmes d’éducation et de formation canadiens en font-ils assez pour préparer les élèves au travail ?

Résumé pour les décideurs  |  38 min lecture  |  31 mars 2020

Au Canada, il existe diverses formes d’enseignement postsecondaire axé sur les Autochtones qui visent à favoriser la réussite scolaire des étudiants autochtones. Notre recherche met en évidence les pratiques exemplaires que des établissements autochtones de premier plan ont adoptées pour aider les étudiants issus des Premières Nations, métis et inuits à réussir dans des champs d’études postsecondaires et sur le marché du travail. Elle permet également d’évaluer où se situent les établissements autochtones par rapport aux établissements postsecondaires publics et dans quelle mesure ils complètent ceux-ci.

Tracer le portrait des établissements d’enseignement postsecondaire dirigés par les Autochtones au Canada

Partout au pays, de nombreux groupes autochtones contrôlent et gèrent leurs propres établissements d’enseignement postsecondaire. Ces établissements autochtones proposent des programmes de formation continue conçus par les peuples autochtones. Ils offrent une éducation fondée sur les langues, la pédagogie, la culture et les visions du monde des Autochtones.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  17 mars 2021

Possibilités de collaboration en matière d’éducation postsecondaire autochtone

Les établissements scolaires autochtones jouent un rôle essentiel pour aider les Autochtones—population qui connaît la plus forte croissance démographique au Canada—à se préparer au marché du travail. Ces établissements apportent à l’enseignement supérieur une perspective nettement autochtone. Nombre d’entre eux cherchent des moyens de soutenir les apprenants autochtones et de leur fournir un environnement culturellement sécuritaire pour l’apprentissage et la recherche.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  7 décembre 2020

Vieille école Nouvelle école. Comparer l’éducation postsecondaire axée sur les Autochtones au Canada

En 1972, la Fraternité des Indiens du Canada, maintenant connue sous le nom d’Assemblée des Premières Nations, a lancé un mouvement pour reprendre le contrôle de l’éducation des Premières Nations. Cinquante ans plus tard, il existe au Canada de nombreuses formes d’enseignement supérieur axé sur les Autochtones. Elles tendent toutes à aider les élèves autochtones à réussir. Nous explorerons ces approches afin de bien saisir leurs avantages et leurs limites pour les étudiants autochtones de niveau postsecondaire, leurs collectivités et leurs employeurs.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  26 mars 2020

Fondée sur des travaux de recherche antérieurs sur les professions à risque d’automatisation, cette recherche examine les chemins que sont susceptibles d’emprunter les gens pour faire la transition vers une carrière plus stable. En commençant par les professions en voie de croissance dans l’économie propre, nous nous penchons sur les compétences, les emplois et les données sur la formation pour cerner les métiers qui gagneront en importance. Nous examinons les facteurs humains intervenant dans les transitions professionnelles et commençons à dégager une trajectoire pour assurer le passage de l’état de vulnérabilité à celui de croissance rapide.

S’adapter à l’automatisation Bâtir un avenir plus propre

L’économie propre pourrait-elle offrir un meilleur avenir aux travailleurs menacés par l’automatisation? Dans une étude antérieure, nous avons repéré 92 professions à haut risque d’automatisation offrant peu de possibilités souhaitables de transition vers des professions à plus faible risque. Un employé sur cinq au Canada exerce ces professions à haut risque et à faible mobilité (HRFM). Votre secteur d’activité est-il vulnérable à l’automatisation?

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  3 juin 2021

Une révolution s’annonce dans les métiers spécialisés et les gens de métier devront posséder une gamme de nouvelles compétences numériques s’ils veulent suivre l’évolution de l’avenir du travail. Notre recherche s’intéresse à l’avenir du travail dans les métiers spécialisés et le rôle des formations d’apprenti dans la préparation d’une main-d’œuvre de plus en plus dynamique. Axée sur plusieurs secteurs en pleine évolution, notre recherche jette les fondements de travaux futurs sur l’apprentissage par l’expérience.

Construction site
Demande croissante de compétences spécialisées : La « boîte à outils chantiers » sur les compétences sociales et émotionnelles dans les métiers de la construction

La main-d’œuvre des métiers de la construction est en train de changer. Les gens de métier relèvent de nouveaux défis sur des lieux de travail multigénérationnels et de plus en plus diversifiés. Quelles sont les compétences dont les gens de métier ont besoin pour s’adapter à ces tendances?

Exposé des enjeux  |  15 min lecture  |  14 décembre 2020

Construction site
Demande croissante de compétences spécialisées : Compétences numériques exigées pour les véhicules intelligents et connectés

Pour suivre le virage de l’industrie automobile vers les véhicules connectés, autonomes, partagés et électriques (CAPE), les gens de métier devront renforcer leurs compétences numériques. Afin de pouvoir travailler sur les véhicules intelligents à l’aide des nouveaux outils, ils devront posséder sept compétences numériques de base.

Exposé des enjeux  |  15 min lecture  |  14 décembre 2020

Construction site
Relèvement des compétences : perfectionnement des compétences numériques dans les milieux de travail du secteur manufacturier de pointe

Le secteur manufacturier est de plus en plus avancé sur le plan technologique. Les gens de métier doivent posséder des compétences numériques du XXIe siècle pour s’adapter à ces milieux de travail du XXIe siècle. Mais le secteur a du mal à attirer les jeunes et les femmes dans les différents corps de métier.

Résumé pour les décideurs  |  4 min lecture  |  14 décembre 2020

Construction site
Demande croissante de compétences spécialisées : Compétences émergentes dans les métiers des services de la restauration

Les cuisines commerciales sont des lieux de travail de plus en plus automatisés, connectés et diversifiés. Les tâches répétitives sont automatisées, ce qui permet de libérer les travailleurs. L’arrivée des applications mobiles de livraisons des repas et la popularité croissante des médias sociaux transforment la façon dont les clients et les restaurateurs interagissent. En raison de la pénurie de main-d’œuvre, les employeurs doivent redoubler d’efforts pour trouver des candidats qualifiés, en particulier des cuisiniers ayant obtenu la mention Sceau rouge.

Exposé des enjeux  |  15 min lecture  |  14 décembre 2020

Combler le fossé générationnel

Les gens de métier devront posséder une vaste gamme de nouvelles compétences numériques s’ils veulent suivre l’évolution de l’avenir du travail. Ce sont des compétences techniques et non techniques nécessaires pour s’épanouir dans des milieux de travail branchés sur le plan numérique. La prochaine génération d’ouvriers qualifiés en aura besoin notamment pour faire fonctionner des équipements informatisés, accéder à des plans détaillés sur des appareils numériques et utiliser des outils de diagnostic numériques.

Document d’analyse  |  30 min lecture  |  15 septembre 2020

Combler le fossé générationnel : Les compétences numériques dans les métiers spécialisés

Les gens de métier ont recensé les sept compétences numériques de base du 21e siècle dont ils auront besoin pour s’adapter à l’avenir des métiers. Ces compétences nécessitent de connaître les outils numériques et interagissent tant avec les connaissances techniques propres aux divers métiers qu’avec les compétences sociales et émotionnelles, qui évoluent tout au long de la vie d’une personne.

Résumé pour les décideurs  |  4 min lecture  |  15 septembre 2020

Une révolution est en marche dans les métiers spécialisés

L’automatisation, les économies à faibles émissions de carbone, la numérisation et d’autres tendances qui se dessinent dans le monde du travail sont à l’origine de cette révolution. Or, il faut, pour utiliser ces nouvelles technologies, des compétences qui ne sont généralement pas au centre des programmes d’enseignement professionnel.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  8 avril 2020

Dans le cadre de notre recherche innovatrice, nous appliquons un cadre de compétences fondé sur des sources internationales et des données sur les offres d’emploi aux données canadiennes sur le travail. Cela nous permettra de repérer les postes vacants qui exigent des compétences particulières et de faire des prévisions de l’offre et de la demande de compétences à plus long terme, en fonction de différents scénarios. Cette information nous aidera également à comprendre comment se forment les grappes de compétences, comment s’effectue le développement des compétences et quelle la valeur le marché accorde aux compétences, et nous permettra de définir des transitions professionnelles viables ou souhaitables pour les travailleurs.

OpportuAvenir: L’outil en ligne pour la transition professionnelle

Voici enfin un nouvel outil qui révolutionnera le marché de l’emploi. Changer de carrière peut être une expérience difficile. Mais s’il y avait une façon simple d’identifier, d’évaluer et de choisir une nouvelle orientation professionnelle ? Le Conference Board du Canada et le Centre des Compétences futures sont heureux de procéder au lancement d’un outil en ligne gratuit conçu pour aider les professionnels du placement de personnel, les chercheurs d’emploi et les employeurs à explorer toutes les avenues possibles pour faciliter la transition professionnelle. à plus faible risque nécessiterait un recyclage intensif.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  8 avril 2021

La voie à suivre Transitions professionnelles au Canada

Les travailleurs qui envisagent de réorienter leur carrière doivent mieux comprendre comment tirer parti de leurs compétences, de leur niveau de scolarité, de leurs capacités, de leur expérience et de leurs connaissances actuelles. De même, les professionnels des ressources humaines, les établissements d’enseignement et les responsables des politiques relatives au marché du travail doivent mieux savoir quelles caractéristiques en matière de compétences, de scolarité, de capacités, d’expérience et de connaissances rendent une personne plus employable, aujourd’hui et demain.

Présentation des enjeux  |  25 min lecture  |  16 mars 2021

Modélisation des transitions professionnelles au Canada

Les emplois au Canada seront différents à l’avenir. Les types de formations, de capacités, de compétences et d’expériences que les employeurs recherchent évoluent dans un contexte de convergence de forces qui remodèlent la nature du travail dans le monde entier. Les technologies de rupture, telles que l’intelligence artificielle et la robotique, les véhicules sans pilote, l’Internet des objets, la part croissante des services axés sur le savoir et l’essor des plateformes technologiques vont remodeler les carrières.

Condensé  |  20 min lecture  |  16 mars 2021

Combler les lacunes en matière de compétences au Canada

Les compétences dont les travailleurs ont besoin évoluent en fonction de l’automatisation et des nouvelles technologies. Cela signifie qu’il importe plus que jamais de trouver des moyens fiables de relever les écarts entre les compétences dont disposent les travailleurs et celles dont ont besoin les employeurs, et comment ces lacunes évolueront au fil du temps.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  24 mars 2020

Notre recherche porte sur les cheminements de carrière des travailleurs autochtones dans l’Inuit Nunangat et la manière dont on peut appliquer les compétences, les connaissances et les valeurs des Inuits aux possibilités d’emploi sur le marché. Afin de mieux comprendre le contexte, nous avons cerné les facteurs qui créent des conditions d’emploi atypiques pour la main-d’œuvre inuite dans le Nord du Canada. En outre, nous décrivons et analysons les ressources qui ont aidé les travailleurs inuits du Nord à entreprendre leur carrière.

Boat in ocean
Valeurs, savoir et vision. Tirer parti des compétences des Inuits pour renforcer les économies du Nord

La relation entre l’économie salariale et l’économie traditionnelle axée sur le territoire dans l’Inuit Nunangat est complexe, tout comme la participation des Inuits à ces économies. Les activités traditionnelles axées sur le territoire, comme la chasse et les activités de récolte, sont essentielles à la sécurité alimentaire de la communauté et à la continuité culturelle, mais les façons dont les Inuits assurent leur subsistance évoluent sans cesse.

Résumé pour les décideurs  |  18 min lecture  |  15 décembre 2021

Boat in ocean
Fait au Nunavut Le développement des compétences des Inuits dans les pêches hauturières et au-delà

L’économie du Nunavut dépend largement de l’exploitation minière et du secteur gouvernemental. Mais la pêche commerciale et les capacités maritimes qui s’y rapportent n’ont cessé de croître au cours des deux dernières décennies dans ce territoire. La Nunavut Fisheries Alliance estimait tout juste avant la pandémie de COVID-19 que la pêche commerciale au Nunavut a ajouté 112 millions de dollars au PIB du Canada en 2019. Cela comprend les activités directement liées aux pêches, les chaînes d’approvisionnement des entreprises détenues par l’organisme et les dépenses de consommation qui s’y rapportent.

Résumé pour les décideurs  |  30 min lecture  |  14 décembre 2021

Associer les compétences aux emplois dans l’Inuit Nunangat

Une économie mixte est indispensable à la subsistance des habitants de l’Inuit Nunangat. Cela signifie que les activités à but commercial et les activités traditionnelles rattachées aux ressources naturelles sont toutes deux importantes.

Résumé pour les décideurs  |  4 min lecture  |  13 mai 2021

Associer les emplois aux sources de valeur dans l’Inuit Nunangat

De nombreux Inuits recherchent un équilibre entre la participation au marché et les activités traditionnelles rattachées aux ressources naturelles. Ils veulent des emplois diversifiés qui renforcent les ressources sociales de leurs collectivités et qui font appel aux compétences traditionnelles et au savoir culturel existants. Ils souhaitent aussi que leurs valeurs sociales et culturelles se reflètent dans les secteurs prédominants du PIB du Nord.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  13 mai 2021

Moyens de subsistance durables dans le Nord

La croissance économique du Nord canadien est plus rapide que celle du reste du pays. Ce condensé traite des défis auxquels sont toujours confrontés les Autochtones du Nord, qui continuent de se heurter au problème des disparités socio-économiques.

Primer  |  25 min lecture  |  9 juin 2020

Moyens d’existence dans le Nord

Comment pouvons-nous combler les écarts en matière d’emploi et de revenu dans l’Inuit Nunangat? Le Nord canadien est en plein essor. Mais tous les habitants du Nord n’en profitent pas. Au Canada, les écarts en matière d’emploi et de revenu entre populations autochtones et non autochtones sont systématiques.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  26 mars 2020

Les programmes d’études interculturels peuvent-ils aider les apprenants autochtones à migrer vers les domaines des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STIM) et à y obtenir un diplôme d’études postsecondaires? Ces études mèneront-elles à des possibilités d’emploi pertinentes? Notre recherche permet d’établir des pratiques exemplaires en matière de conception, d’enseignement et de soutien des programmes interculturels en STIM à l’intention des étudiants issus des Premières Nations, métis et inuits. Elle s’intéresse également à l’incidence des changements sectoriels sur l’emploi en STIM et aux écosystèmes de développement des compétences au service des apprenants autochtones – et à ce qu’on peut faire pour tirer parti des nouvelles possibilités qui se présentent.

Boy fixing equipment
Le secteur forestier de la Saskatchewan. Compétences futures pour une revitalisation dirigéepar les Autochtones

Le secteur forestier canadien doit réussir à attirer, à former et à assurer la rétention des travailleurs. Dans ce secteur soumis à des cycles extrêmes de croissance et de décroissance, les entreprises forestières doivent accroître leur efficacité afin de rester concurrentielles lorsque le marché ralentit, tout en adoptant des pratiques plus durables et en offrant davantage de produits du bois de grande valeur. Les entreprises forestières autochtones sont elles aussi confrontées à ce défi.

Étude de cas  |  25 min lecture  |  30 novembre 2021

Two men working in a mine
Développement des compétences dans les régions minières du Nord

Pour de nombreuses communautés autochtones du Nord, les propriétés d'exploration minière et les mines en exploitation sont les employeurs les plus proches. L'exploitation minière est une activité économique importante dans le Nord du Manitoba. L'industrie a créé un grand nombre d’emplois au profit des travailleurs autochtones, offrant notamment des postes de premier échelon et des possibilités de formation en cours d'emploi. Bien que les avantages d'une formation professionnelle à court terme soient attrayants, les communautés autochtones doivent prendre des décisions complexes en matière de développement économique qui ont des répercussions à long terme.

Étude de cas  |  15 min lecture  |  4 novembre 2021

Développement des compétences dans le Nord: Un écosystème défini par des défis particuliers

Les emplois et les compétences recherchées évoluent. Les deux tiers des travailleurs s’attendent à voir leur emploi transformé par la technologie tous les cinq ans. D’autres forces déterminent l’évolution du marché du travail dans le Nord du Canada, comme les cycles des produits de base, l’évolution démographique, les traités modernes et l’autonomie gouvernementale autochtone. Pour comprendre l’incidence de ces changements sur le perfectionnement de la main-d’œuvre dans tout le Nord du Canada, il faut regarder au-delà des centres de formation où s’acquièrent les compétences professionnelles.

Apprêt  |  30 minutes lecture  |  9 septembre 2021

Les changements technologiques dans le Nord

L’économie du Nord canadien est en pleine mutation. Différents secteurs, comme ceux de l'exploitation minière, de la foresterie et du tourisme, peuvent rapidement prendre de l'expansion ou se contracter. Les progrès technologiques sont l’un des facteurs qui provoquent ces changements, transformant également les emplois et les professions. Le développement des compétences doit suivre le rythme pour permettre aux travailleurs de profiter des occasions d'emplois qui se dessinent dans le Nord.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  20 mai 2021

Apprendre ensemble : programmes de sensibilisation aux STGM pour les élèves autochtones

En réponse à une conversation d’envergure nationale sur la réconciliation, les gouvernements, le système d’éducation officiel et les organismes sans but lucratif veulent combler les lacunes en matière d’éducation et améliorer la représentation des peuples autochtones dans les STGM en leur accordant une attention et des ressources supplémentaires. Cette prise de conscience, combinée à une attention accrue aux questions d’équité dans les STGM, a permis d’intensifier les efforts pour faire connaître les STGM aux élèves autochtones.

Document d’analyse  |  25 min lecture  |  9 décembre 2020

Programmes d’accès aux études en STIM pour les Autochtones : Vers l’inclusion au niveau postsecondaire

Le passage de l’école secondaire à l’EPS est une période d’incertitude pour de nombreux étudiants. Les défis éducatifs, culturels et économiques rendent cette transition encore plus complexe pour les apprenants autochtones qui passent à l’EPS en STIM.

Exposé des enjeux  |  14 min lecture  |  9 décembre 2020

Programmes d’études et réconciliation : Intégrer les points de vue des Autochtones dans les sciences de la maternelle à la 12e année

Ouvrir les portes de la prospérité et de l’autodétermination La population autochtone du Canada est plus jeune et a une croissance plus rapide que tout autre segment sociodémographique du pays . Des possibilités accrues de développement des ressources et une meilleure reconnaissance des droits des Autochtones créent des occasions économiques uniques pour les peuples autochtones.

Document d’analyse  |  32 min lecture  |  15 octobre 2020

Intégrer les cultures et les réalités autochtones en STGM : Condensé

Lorsque les élèves autochtones suivent un programme d’études culturellement adapté, prenant en considération les modes de savoir autochtones et les sciences occidentales, ils s’investissent davantage et obtiennent de meilleurs résultats.

Primer  |  40 min lecture  |  11 juin 2020

Comment davantage d’Autochtones peuvent-ils accéder aux carrières en STGM ?

Environ 4 pour cent des adultes canadiens sont autochtones. Mais ils sont moins de 2 pour cent à occuper des emplois en sciences, technologies, génie et mathématiques (STGM). L’amélioration de la participation et du leadership des Autochtones dans les principaux secteurs économiques, tels que les sciences, les technologies et la finance, est un élément important du cheminement vers la réconciliation.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  26 mars 2020

Les technologies qui favorisent l’automatisation transformeront les compétences nécessaires dans bon nombre de secteurs d’activité. Dans le cadre de notre recherche, nous déterminons quels sont les employés qui sont les plus vulnérables à l’automatisation et qui ont une capacité limitée à faire la transition vers un nouveau rôle. Nous essayons également d’établir où se concentrent ces emplois – c’est-à-dire dans quels secteurs d’activité et dans quelles régions – et quelles technologies sont les plus susceptibles de perturber les marchés du travail.

Vulnérabilité à l’automatisation au Canada

L’indice de vulnérabilité à l’automatisation (IVA) mesure la vulnérabilité d’une région aux perturbations dues à l’automatisation. Il varie de 0 à 1, les indices les plus élevés indiquant une plus grande vulnérabilité. L’indice comprend cinq composantes de pondération égale.

Online experience  |  8 min lecture  |  15 avril 2021

L’automatisation dans les régions du Canada

Nos dirigeants doivent être prêts. Les technologies permettant l’automatisation, comme l’intelligence artificielle et la robotique, entraîneront des changements rapides en ce qui a trait aux compétences indispensables dans de nombreux secteurs d’activité. Au Canada, un employé sur cinq occupe déjà une profession à haut risque d’automatisation, où la réorientation vers une profession à plus faible risque nécessiterait un recyclage intensif.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  8 avril 2021

Préparer les économies canadiennes à l’automatisation

L’emploi dans les professions qui impliquent des tâches routinières décline depuis des décennies. Cependant, on ignore encore quels seront les effets des progrès de l’intelligence artificielle (IA) et de la robotique sur les économies locales. Comme certaines professions et industries sont plus vulnérables à l’automatisation que d’autres, et que les économies régionales présentent différentes combinaisons de professions et d’industries, les régions peuvent être affectées différemment par l’automatisation.

Présentation des enjeux  |  15 min lecture  |  15 mars 2021

L’adaptation à l’automatisation : L’adoption de la technologie dans les secteurs d’activité canadiens

Ces dix dernières années, les secteurs d’activité canadiens ont connu une rapide évolution technologique avec l’avènement de plusieurs innovations transformatrices. Différentes technologies posent différents défis en matière de recyclage et de reconversion professionnelle, selon les secteurs. Les chefs d’entreprise doivent être attentifs aux technologies qu’ils adoptent.

Document d’analyse  |  20 min lecture  |  28 janvier 2021

En prélude à l’automatisation : quels sont les emplois les plus vulnérables au Canada ?

À une époque de changements technologiques ultrarapides, il n’a jamais été aussi important que les dirigeants canadiens saisissent bien les répercussions générées par l’adoption de nouvelles technologies sur la main-d’œuvre canadienne.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  28 mai 2020

Nous examinons les principaux facteurs favorables et défavorables au cheminement de carrière des professionnels autochtones dans les domaines de la finance et de la gestion, et ciblons les ressources qui leur ont été utiles au moment d’amorcer leur carrière. Notre recherche vise à mieux comprendre ce qu’il faut faire pour élargir le réservoir de professionnels autochtones talentueux.

Gestion financière des Autochtones : trouver enfin le juste équilibre

Pour façonner la future économie canadienne et bâtir des collectivités autochtones partout au pays, un plus grand nombre d’Autochtones doivent occuper des postes en finance et en gestion au sein d’organisations autochtones et non autochtones.

Expérience en ligne  |  4 min lecture  |  4 juin 2020

Cerner les compétences qui seront nécessaires dans le monde du travail de demain.

Tournées de consultation régionale et virtuelle

En collaboration avec le Centre des Compétences futures (CCF), le Conference Board du Canada a parlé avec des Canadiens activement impliqués dans la communauté nationale des compétences et de la formation, ainsi qu’avec des personnes qui souhaitent en savoir plus sur le développement des compétences et l’avenir du travail.

Expérience en ligne  |  8 min lecture  |  16 decembre 2021

En partenaires avec :

Ryerson University
Le Conference Board du Canada
Blueprint
Financé par le programme des Compétences futures du gouvernment du Canada