Cesser de penser en termes de col bleu et de col blanc : Une approche fondée sur les compétences pour établir des groupes d’emplois au Canada

Le Conference Board du Canada, 31 pages, août 3, 2022
Exposé des enjeux
(You must be signed in and entitled to rate this report)


Les employeurs canadiens envisagent de plus en plus le travail sous l’angle des compétences. Ce document propose une nouvelle approche pour définir les groupes d’emplois.

Faits saillants du document

Le Canada a besoin d’une approche fondée sur les compétences pour discuter des possibilités d’emploi. Nous avons établi huit grappes d’emplois, reposant sur les similarités entre les compétences.

  • Les professionnels des STIM possèdent des compétences comme la programmation, la conception de technologies et les sciences.
  • Les travailleurs du savoir sont la grappe ayant le plus haut niveau d’études.
  • La grappe des services personnels met notamment l’accent sur la négociation, l’expression orale et l’écriture.
  • Les superviseurs possèdent un ensemble de compétences bien équilibrées mais à un niveau modéré.
  • La plupart des métiers techniques requièrent un titre de compétence obtenu après l’école secondaire. Le niveau de compétence est généralement bas.
  • Pour les métiers non techniques, un diplôme d’études secondaires suffit habituellement.
  • Les faiseurs sont les plus exposés au risque d’automatisation.
  • Les métiers manuels ont les meilleures perspectives sur le marché du travail parmi les grappes requérant des niveaux d’études faibles.

Table des matières

Principales conclusions
Introduction
Professionnels des STIM
Travailleurs du savoir
Services personnels
Superviseurs
Métiers techniques
Métiers non techniques
Faiseurs
Métiers manuels
Incidences
Annexe A—Méthodologie
Annexe B—Composition des grappes
Annexe C—Bibliographie

COVID-19: Get all the insights

Price: $0

No charge, funded by The Conference Board of Canada and/or the research sponsor

Browse by...
Need Help?