La reconnaissance des diplômes obtenus à l’étranger : l’une des clés de l’intégration des immigrants au Québec

Le Conference Board du Canada, 38 pages, mars 26, 2018
Note de recherche par
3.0/5 based on 4 reviews
(You must be signed in and entitled to rate this report)
Dans cette nouvelle analyse, l’Institut du Québec se penche sur les difficultés qu’éprouvent les immigrants à faire reconnaître leurs diplômes émis par les universités étrangères. Ce problème est d’ailleurs plus criant au Québec qu’ailleurs. Pour y voir, l’IdQ propose quelques solutions pour améliorer le système de reconnaissance québécois des compétences professionnelles.

Faits saillants du document

L’Institut du Québec propose de :

  • Centraliser la coordination des demandes de reconnaissance des compétences professionnelles.
  • Clarifier le rôle des divers acteurs, dont, notamment, celui des ordres professionnels.
  • D’adopter un régime où l’évaluation des compétences professionnelles est menée avant l’étape finale de l’immigration.
  • De limiter l’imposition de mesures compensatoires pour combler l’écart de qualifications entre deux autorités.
  • D’afficher publiquement les données concernant le nombre de demandes de reconnaissance professionnelle reçues et traitées.
  • D’élargir la portée de l’Entente France-Québec.
  • De miser sur la rétention et l’intégration des immigrants au Québec.

Table of Contents

Table des matières 3 Résumé 5 Introduction 6 Contexte québécois 11 La reconnaissance des diplômes 19 Bonnes pratiques internationales 26 Recommandations 31 Conclusion ANNEXE A 33 Bibliographie Annexe B 36 Tableau supplémentaire ANNEXE C 37 Liste des professions réglementées 37 Liste des professions visées par l’annexe V de la DIRECTIVE 2005/36/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 7 septembre 2005 Annexe D 38 Liste des mesures intéressantes par juridiction 38 Union européenne 38 Danemark 38 Australie

Download PDF

Price: $0
No charge, funded by The Conference Board of Canada and/or the research sponsor