La mobilité des apprentis au Canada : Leçons apprises du Projet d’harmonisation de l’apprentissage en Atlantique

Le Conference Board du Canada, 18 pages, avril 18, 2016
Résumé par
4.0/5 based on 2 reviews
(You must be signed in and entitled to rate this report)
L’approche novatrice adoptée par le Projet d’harmonisation de l’apprentissage en Atlantique pourrait servir d’exemple à une collaboration à l’échelle du pays visant à améliorer l’apprentissage.

Faits saillants du document

Au Canada, les apprentis et les employeurs rencontrent souvent des obstacles qui les empêchent d’optimiser les avantages de l’apprentissage. L’un des plus grands obstacles est la mobilité interprovinciale limitée des apprentis, due en partie aux différences de réglementations en matière d’apprentissage entre les 13 provinces et territoires. Les quatre provinces de l’Atlantique collaborent afin d’assouplir les restrictions concernant la mobilité des apprentis dans le cadre du Projet d’harmonisation de l’apprentissage en Atlantique. Ce Projet vise à harmoniser les exigences et les normes en vigueur dans les provinces de l’Atlantique pour 10 métiers sur les trois prochaines années. Il doit essentiellement son succès aux trois piliers suivants : l’engagement des responsables publics; l’engagement actif et l’adhésion durable des parties prenantes; et un financement durable. Il serait judicieux que toute future collaboration à l’échelle du pays visant à améliorer la formation des apprentis adopte un modèle reposant sur ces trois piliers.

COVID-19: Get all the insights

Download PDF

Price: $0
No charge, funded by The Conference Board of Canada and/or the research sponsor

Browse by...
Need Help?