Access document

(you will be asked to sign-in)

To see if you are entitled to get this research for free, take a minute and create a free e-Library account. This will let us determine if someone else at your organization has already purchased access to this material.

Utilisation des réseaux sociaux pour propager la santé et le mieux-être : La santé contagieuse

Le Conference Board du Canada, 12 pages, octobre 28, 2013
Note d'information par
(You must be signed in and entitled to rate this report)
Les médias sociaux et la ludification peuvent servir à diffuser des messages de promotion de la santé. La présente note d’information passe en revue la campagne efficace de médias sociaux A Lung Story, menée en 2012, et le programme de santé et de mieux-être de Next Jump.

Faits saillants du document

À mesure que le coût des soins de santé augmente, les administrations publiques, les organismes de soins de santé et les entreprises font face à de nouvelles pressions pour encourager les gens à gérer leur santé de manière proactive.

Auparavant, les messages de santé publique étaient diffusés par l’intermédiaire de la presse écrite, de la radio et de la télévision. Cependant, l’Internet et la technologie mobile ont ouvert de nouvelles possibilités créatives pour diffuser des renseignements en matière de santé à un plus vaste public et pour un coût plus modique. Utilisation des réseaux sociaux pour propager la santé et le mieux-être : La santé contagieuse traite du rôle des réseaux sociaux dans la propagation des renseignements et des comportements liés à la santé.

La ludification et les médias sociaux peuvent être des outils efficaces pour diffuser des messages de promotion de la santé, et ils ont la capacité avérée d’influencer les comportements. Les pratiques actuelles sont étudiées au moyen de deux exemples : la campagne de médias sociaux A Lung Story, menée en 2012, et le programme de santé et de mieux-être de l’entreprise Next Jump. Cette note d’information suggère également ce que les dirigeants peuvent faire pour encourager l’adoption des outils de réseautage social dans des initiatives de santé et de mieux-être.

Hélène Campbell, greffée des deux poumons, décrit comment les médias sociaux ont contribué à sensibiliser l'opinion publique au don d’organes et de tissus.

Access document

(you will be asked to sign-in)

To see if you are entitled to get this research for free, take a minute and create a free e-Library account. This will let us determine if someone else at your organization has already purchased access to this material.