Download PDF

Price: $0
No charge, funded by The Conference Board of Canada and/or the research sponsor

La sclérose en plaques en milieu de travail : pour une amélioration de l’emploi et des mesures de soutien du revenu

Le Conference Board du Canada, 44 pages, avril 26, 2018
Rapport par , ,
(You must be signed in and entitled to rate this report)
Le Canada a un des taux les plus élevés de sclérose en plaques (SP) du monde. Le programme de prestations de maladie actuel de l’AE est destiné aux personnes incapables de travailler pour cause de maladie, mais les personnes atteintes de SP ou d’autres incapacités épisodes se les voient apparemment refuser.

Faits saillants du document

Le Canada a un des taux les plus élevés de sclérose en plaques (SP) du monde. Le programme de prestations de maladie actuel de l’AE est destiné aux personnes incapables de travailler pour cause de maladie, mais les personnes atteintes de SP ou d’autres incapacités épisodes se les voient apparemment refuser.

Ce compte rendu de recherche présente une analyse du coût de l’élargissement du programme de prestations de maladie de l’AE et de la transformation du CIPH en crédit d’impôt remboursable, ainsi que de l’augmentation de la production qui découlerait de ces changements aux soutiens du revenu. Les prestations de maladie prolongées ferait augmenter les dépenses fédérales d’environ 1,3 G$ par an et le CIPH transformé coûterait 1,2 G$. Cependant, les retombées économique d’un taux d’activité plus élevé sont estimées à 1,1 G$.

Table of Contents

Résumé
Introduction
Mesures de soutien du revenu pour les personnes atteintes de SP?: autres options stratégiques
Incidence économique des options stratégiques?: résultats et conclusions de l’analyse
Mesures recommandées
ANNEXE A—Prévalence de la sclérose en plaques
ANNEXE B—Utilisation du crédit d’impôt pour personnes handicapées
ANNEXE C— Bibliographie

Download PDF

Price: $0
No charge, funded by The Conference Board of Canada and/or the research sponsor