Printer icon Print Page

Les compétences numériques sont d’une importance capitale pour la réussite future des gens de métie

Le Conference Board du Canada publie une étude sur la numérisation des métiers spécialisés

Ottawa, le 15 septembre 2020 – Le Conference Board du Canada, en partenariat avec le Centre des Compétences futures (CCF), a publié un nouveau document d’analyse sur les moyens de faire progresser les compétences numériques des apprentis et des compagnons au Canada.

Le rapport Combler le fossé générationnel : Améliorer les compétences numériques dans l’écosystème de l’apprentissage et des métiers spécialisés au Canada explore les besoins en compétences essentielles des gens de métier dans leur adaptation à l’avenir du travail.

Actuellement, les différences générationnelles entre les travailleurs jeunes et plus âgés, telles que les préférences en matière de communication, entravent l’adoption des compétences numériques. Les défis liés au temps, au coût, à la géographie, aux technologies et aux programmes de formation dépassés, ainsi qu’à l’accès limité à Internet, s’avèrent également être des obstacles au développement des compétences numériques chez les gens de métier au Canada.

« Les gens de métier, jeunes et vieux, doivent acquérir sept compétences numériques de base afin de s’adapter et de s’épanouir dans un environnement de travail en évolution rapide », affirme Andrew Bieler, chercheur principal au Conference Board du Canada. Ces sept compétences numériques sont les suivantes : « les techniques, la gestion de l’information, la communication numérique, la collaboration virtuelle, la créativité, la pensée critique et la résolution de problèmes dans les environnements numériques » [traduction].

L’écosystème de l’apprentissage au Canada n’est pas encore parvenu à développer les compétences numériques et la culture de l’acquisition continue du savoir dont doivent disposer les métiers spécialisés pour suivre l’évolution de l’avenir du travail.

Des segments clés de l’économie canadienne, tels que l’industrie automobile, la construction et la restauration, évoluent rapidement en raison de l’innovation technologique et de l’automatisation. Dans le secteur automobile, les gens de métier sont confrontés à des défis posés par la connectivité, l’autonomie, le partage et l’abonnement, et l’électrification des véhicules. Les gens de métier du secteur manufacturier doivent utiliser des soudeurs robotisés et d’autres appareils informatisés. Dans les métiers de la construction, on constate une dépendance croissante à l’égard de la modélisation des données sur les bâtiments et de l’Internet des objets.

« Les gens de métier canadiens vivent des changements sans précédent en milieu de travail, déclare Pedro Barata, directeur général du Centre des Compétences futures. Cette étude est importante et opportune, car elle nous donne de nouvelles perspectives sur ce que nous devons faire pour les aider tout au long de leur carrière, notamment en innovant dans le domaine de la formation en cours d’emploi » [traduction].

La pandémie de COVID-19 représente une occasion de repenser la formation des apprentis pour répondre aux exigences d’un monde du travail numérique. À l’avenir, les secteurs public et privé doivent s’attacher en priorité à réduire les obstacles à l’apprentissage numérique pour les apprentis et à mettre davantage l’accent sur le développement des compétences sociales et émotionnelles tout au long du parcours d’apprentissage.

Avec le passage à la formation technique en ligne et hybride, nous avons besoin d’une approche plus globale pour acquérir des compétences numériques dans les métiers spécialisés. Les approches existantes pour l’acquisition des compétences essentielles dans les métiers spécialisés ont tendance à définir de manière étroite les compétences numériques comme la capacité à utiliser des ordinateurs et d’autres formes de technologie. Au-delà des compétences informatiques, la littératie numérique recouvre un large éventail de compétences cognitives, sociales et émotionnelles utilisées pour résoudre des problèmes dans les environnements numériques.

À mesure que les jeunes accèdent à des métiers spécialisés, il convient de redoubler d’efforts pour les préparer à des salles de classe et des milieux de travail en proie à des perturbations sociales et technologiques en raison de la triple menace que représentent la COVID-19, la numérisation et un marché du travail de plus en plus dynamique.

Pour ce faire, le Canada doit repositionner les métiers spécialisés et les aligner sur les compétences et les technologies numériques de l’avenir. Contrairement à l’idée largement répandue selon laquelle les métiers spécialisés relèvent du travail manuel, les travailleurs qualifiés d’aujourd’hui font appel de plus en plus aux technologies de pointe dans des milieux de travail connectés par le numérique. La formation future doit refléter cette réalité du XXIe siècle.

À propos du Conference Board du Canada

Le Conference Board du Canada est l’organisme de recherche indépendant le plus avancé du pays. Il a pour mission d’encourager les dirigeants à édifier un avenir meilleur pour toutes les Canadiennes et tous les Canadiens et de leur donner les moyens d’y parvenir grâce à sa recherche réputée et à ses relations uniques. Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter @ConfBoardofCda

À propos du Centre des Compétences futures (CCF)

Le Centre des Compétences futures est un centre de recherche et de collaboration avant-gardiste qui se voue à préparer les Canadiennes et les Canadiens pour qu’ils aient du succès en emploi et qu’ils satisfassent aux besoins émergents en talents des employeurs. En qualité de communauté pancanadienne, le CCF réunit des experts et des organismes de différents secteurs afin de déterminer, d’évaluer et d’échanger de façon rigoureuse des approches novatrices au développement des compétences nécessaires pour favoriser la prospérité et l’inclusion. Le CCF participe directement à l’innovation grâce à des investissements dans des projets pilotes et de la recherche universitaire sur l’avenir du travail et les compétences au Canada. Le Centre des Compétences futures est financé par le programme Compétences futures du gouvernement du Canada.

Personne-ressource pour les médias :
Le Conference Board du Canada
media@conferenceboard.ca 
613-526-3090, poste 224

 


For more information contact

Corporate Communications
613-526-3280
corpcomm@conferenceboard.ca


Monthly Newsletter

Get updates about Conference Board research and events by signing up for our monthly newsletter.
 
 
 

RSS Feed

RSS Feed  Subscribe to the Conference Board’s News Release RSS Feed

Access our research

Access to the Conference Board’s reports is free of charge to professional journalists upon request.

Access our experts

Our experts are available to share research insights. Contact us.