Access document

(you will be asked to sign-in)

Price: $0
You can get this research for free. Take a minute and create an e-Library account.

Dix ans après la récession, les finances sont en ordre, mais… Analyse des finances publiques du Québec

Le Conference Board du Canada, 46 pages, juin 14, 2018
Note de recherche par ,
(You must be signed in and entitled to rate this report)
Dans cette nouvelle analyse, l’Institut du Québec (IdQ) fait le point sur les finances publiques du Québec, dix ans après la récession de 2008-2009. L’IdQ réalise une simulation de l’impact d’une nouvelle récession sur le budget du gouvernement du Québec. Il fait le constat que l’équilibre budgétaire est fragile car les pressions sur les dépenses sont multiples et les tendances démographiques, peu favorables à l’accroissement des recettes de la province.

Faits saillants du document

  • Selon les simulations de l’IdQ, l’impact d’une récession typique aux États-Unis pourrait entraîner un déficit supplémentaire de 2 G $ l’année du ralentissement qui grossirait à 3 G$ cinq années plus tard.
  • Des compressions dans les dépenses de programmes et/ou une hausse importante du fardeau fiscal seraient inévitables pour retrouver l’équilibre.
  • Le fait d’être moins endetté permettrait au gouvernement de maintenir les services pendant une récession et d’attendre que l’économie reprenne avant de redresser la situation.

Pour affronter une nouvelle récession, l’Institut du Québec propose :

  • D’accroître la capacité d’emprunt du Québec en poursuivant la stratégie gouvernementale de réduction du poids de la dette jusqu’en 2035 et d’assurer un contrôle des dépenses tout en maintenant des investissements prévisibles en santé et en éducation.
  • De mieux baliser l’usage des surplus et de plafonner le solde de la réserve de stabilisation.

Access document

(you will be asked to sign-in)

Price: $0
You can get this research for free. Take a minute and create an e-Library account.

Update Interests