Fin des budgets écrits à l’encre rouge : la santé et l’éducation sous pression

Le Conference Board du Canada, 16 pages, mars 27, 2015
Profil par , , ,
4.0/5 based on 1 review
(You must be signed in and entitled to rate this report)
Une croissance économique plus forte que prévu devrait permettre au gouvernement du Québec d’atteindre ses objectifs en matière de recettes budgétaires, soit d’engranger 74,3 G$ en 2015-2016 et de dépasser légèrement ses prévisions pour 2016-2017.

Faits saillants du document

Cet « aperçu financier » fournit une analyse de la situation économique actuelle du Québec ainsi qu'une perspective à court et moyen termes pour la province. La baisse des prix du pétrole, la vigueur de la reprise américaine et la dépréciation du huard par rapport au billet vert propulseront les exportations québécoises vers de nouveaux sommets. Celles-ci progresseront plus rapidement qu’elles ne l’ont fait depuis 2000, atteignant un taux de croissance de 3,6 %. Cela ravivera l’investissement privé, créera des emplois et augmentera les revenus des ménages. Cette croissance économique plus forte que prévu devrait permettre au gouvernement d’atteindre ses objectifs de recettes budgétaires de 74,3 G$ en 2015-2016, et de dépasser légèrement ses prévisions pour 2016-2017. L’embellie économique de même que le redressement en cours des finances publiques permettront au Québec de freiner l’augmentation de sa dette.

Access document

(you will be asked to sign-in)

To see if you are entitled to get this research for free, take a minute and create a free e-Library account. This will let us determine if someone else at your organization has already purchased access to this material.