Provincial 

Société : Définitions et sources des données

Pauvreté

Données de 2013 pour les provinces ainsi que l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne et l’Irlande. Données de 2014 pour les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et les États-Unis. Données de 2011 pour le Royaume-Uni. Données de 2010 pour la France et la Suisse. Données de 2009 pour le Japon.

Cet indicateur mesure le taux de pauvreté dans l’ensemble de la population, après impôts et transferts. Le taux de pauvreté correspond au pourcentage de population dont le revenu disponible est inférieur à la moitié du revenu médian.

Source : OCDE, Bien-être régional.

Inégalité des revenus

Données de 2013 pour les provinces ainsi que l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne et l’Irlande. Données de 2014 pour les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et les États-Unis. Données de 2011 pour le Royaume-Uni. Données de 2010 pour la France et la Suisse. Données de 2009 pour le Japon.

L’inégalité des revenus se mesure à l’aide du coefficient de Gini, après impôts et transferts. Ce coefficient permet de déterminer dans quelle mesure la distribution des revenus entre les habitants d’un même pays ou province diffère d’une distribution parfaitement égale. Un coefficient de Gini de 0 correspond à une égalité parfaite; un coefficient de Gini de 1 représente une inégalité parfaite.

Source : OCDE, Bien-être régional.

Mobilité intergénérationnelle du revenu

Données de 2000 environ.

La mobilité intergénérationnelle du revenu renvoie à la mesure dans laquelle les niveaux de revenu peuvent varier d’une génération à l’autre. Elle se mesure à l’élasticité intergénérationnelle des revenus – plus l’indice d’élasticité est élevé, plus il est difficile de sortir de la tranche de revenu dans laquelle on est né.

Les données relatives à l’élasticité des revenus en ce qui concerne le Canada, les provinces et les territoires ont été calculées à partir de données concernant les fils et les filles. De plus, on a tenu compte, pour calculer l’indice d’élasticité, du revenu familial, c’est-à-dire du revenu d’un particulier et de celui de son conjoint ou de sa conjointe tels qu’ils sont déclarés dans le formulaire d’impôt T1. Cela s’applique aux deux parents et à leurs enfants. Le revenu comprend le revenu du marché (revenu total avant impôt moins les revenus de source gouvernementale) et le revenu provenant de transferts (issus de l’aide sociale, de l’assurance-emploi, de la sécurité de la vieillesse et des prestations pour enfants).

Source : Miles Corak, Divided Landscapes of Economic Opportunity: The Canadian Geography of Intergenerational Income Mobility, Ottawa, Université d’Ottawa, à paraître.

Écart salarial entre les sexes

Données de 2016 pour le Canada, les provinces et les territoires. Données de 2015 pour la Norvège et les États-Unis. Données de 2014 pour l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, l’Irlande, le Japon et les Pays-Bas. Données de 2013 pour la Suède. Données de 2012 pour la France.

L’écart salarial entre les sexes est la différence entre les salaires hebdomadaires médians à plein temps des hommes et des femmes exprimée en pourcentage du salaire hebdomadaire médian à plein temps des hommes.

Sources : Statistique Canada, tableau CANSIM 282-0070, Enquête sur la population active (EPA), estimations du salaire des employés selon le genre de travail, Classification nationale des professions pour statistiques (CNP-S), le sexe et le groupe d’âge; Statistique Canada, commande spéciale; OECD.Stat.

Écart salarial entre immigrants et Canadiens de naissance

Données de 2015.

L’écart salarial entre immigrants et natifs est la différence en pourcentage entre les salaires horaires médians des résidents permanents et des personnes nées au pays ayant fait des études universitaires. Cet écart entre les personnes ayant fait des études universitaires est calculé pour s’assurer qu’on compare les données de personnes de niveaux d’études similaires.

Source : Statistique Canada, commande spéciale reposant sur le tableau CANSIM 282-0070, Enquête sur la population active (EPA), estimations du salaire des employés selon le genre de travail, Classification nationale des professions pour statistiques (CNP-S), le sexe et le groupe d’âge.

Écart salarial selon l’origine ethnique

Données de 2010.

L’écart salarial selon l’origine ethnique est le pourcentage exprimant les disparités de salaire et de traitement médians à temps plein, sur une année complète, entre les membres de minorités visibles et les personnes de race blanche nés au pays et ayant fait des études universitaires. L’écart salarial entre les personnes ayant fait des études universitaires est calculé afin de s’assurer qu’on compare des données de personnes de niveaux d’études similaires. On entend par salaires et traitements les salaires et traitements bruts, c’est-à-dire avant déduction, par exemple, de l’impôt sur le revenu, des cotisations de retraite et des cotisations de l’assurance-emploi.

Source : Statistique Canada, commande spéciale à partir de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011.

Revenu des personnes ayant une incapacité

Données de 2012.

Le revenu des personnes ayant une incapacité est mesuré en pourcentage du revenu disponible des personnes sans incapacité.

Source : Statistique Canada, tableau CANSIM 115-0023, Sources de revenus des adultes avec et sans incapacité, selon le groupe d’âge et le sexe, Canada, provinces et territoires.

Participation électorale

Données de 2015 pour le Canada, le Danemark, la Suisse et le Royaume-Uni. Données de 2016 pour l’Irlande et les États-Unis. Données de 2014 pour la Belgique, le Japon et le Suède. Données de 2013 pour l’Australie, l’Autriche, l’Allemagne et la Norvège. Données de 2012 pour la Finlande, la France et les Pays-Bas.

La participation électorale se mesure en nombre total de votes exprimés aux dernières élections nationales en pourcentage du nombre d’électeurs inscrits. On entend par élections nationales les élections législatives dans tous les pays, sauf en Finlande, en France et aux États-Unis où le terme élections nationales renvoie à l’élection présidentielle.

Sources : Élections Canada, Résultats officiels du scrutin; International Institute for Democracy and Electoral Assistance, Voter Turnout Database.

Jeunes sans emploi

Données de 2014.

Cet indicateur mesure la proportion de jeunes de 20 à 24 ans qui ne font pas d’études, ne suivent pas de formation ou n’occupent pas d’emploi une année donnée, en pourcentage de la population totale de la même cohorte d’âges.

Sources : Statistique Canada, Indicateurs de l’éducation au Canada : une perspective internationale 2015; OECD.Stat.

Satisfaction de vivre

Données de 2014 pour l’Australie, le Canada ainsi que les provinces et les territoires. Données de 2013 pour les autres pays de comparaison.

La satisfaction de vivre se mesure à l’évaluation plus ou moins favorable que des personnes donnent de leur qualité de vie générale à un moment donné. Les données reflètent le score moyen des réponses faites de 2006 à 2014 à la question : « Quel sentiment éprouvez-vous en ce moment même à l’égard de votre vie? » sur une échelle de 0 à 10, 0 signifiant « très insatisfait » et 10 « très satisfait ». La note du pays, de la province ou du territoire correspond à la valeur moyenne des réponses individuelles dans cette région.

Sources : Statistique Canada, commande spéciale à partir de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2013 et 2014; OCDE, Comment va la vie? 2015 – Mesurer le bien-être.

Soutien d’un réseau social

Moyenne des données de 2006 à 2014.

Le soutien d’un réseau social réfère à la proportion de personnes dans chaque pays ou province qui a répondu « oui » à la question : « Si vous avez des ennuis, pouvez-vous compter ou non sur l’aide de parents ou d’amis en cas de besoin? » Les données de l’indicateur de soutien d’un réseau social proviennent de données de l’OCDE reposant sur le sondage mondial de l’Institut Gallup qui interroge chaque année un millier de personnes (âgées de 15 ans et plus) par pays en utilisant le même questionnaire. Les données correspondent au pourcentage moyen enregistré de 2006 à 2014.

Source : OCDE, Bien-être régional.

Homicides

Moyenne des données de 2013 à 2015 pour le Canada, les provinces et les territoires. Moyenne des données de 2012 à 2014 pour les pays de comparaison.

Cet indicateur mesure le nombre moyen d’homicides par an pour 100 000 habitants sur trois ans.

Sources : Statistique Canada, tableau CANSIM 253-0001, Enquête sur les homicides, nombre et taux (pour 100 000 habitants) de victimes d’homicide, Canada, provinces et territoires; Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, UNODC Statistics.

Cambriolages

Moyenne des données de 2013 à 2015 pour le Canada, les provinces et les territoires. Moyenne des données de 2012 à 2014 pour les pays de comparaison.

Cet indicateur mesure le nombre moyen de cambriolages recensés par an pour 100 000 habitants sur trois ans.

Sources : Statistique Canada, tableau CANSIM 252-0051, Statistiques des crimes fondés sur l’affaire, par infractions détaillées; Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, UNODC Statistics.

Suicides

Moyenne des données de 2010 à 2012.

Cet indicateur mesure le nombre moyen de décès par suicide par an pour 100 000 habitants sur trois ans. Aux fins de comparaison, les données provinciales ont été normalisées selon l’âge par rapport à la population de l’OCDE en utilisant comme référence les données de cette dernière pour le Canada. La normalisation selon l’âge permet de comparer des populations lorsque leurs répartitions selon l’âge sont différentes – par exemple, lorsqu’on compare un pays dont la population est relativement jeune (peut-être en raison de taux de natalité et de mortalité élevés) à un pays dont la population est relativement vieille (peut-être en raison de faibles taux de natalité et de mortalité). Pour tenir compte de ces différences dans la pyramide des âges, la normalisation selon l’âge se fait en calculant « une moyenne pondérée des taux de mortalité par âge pour 100 000 personnes où les pondérations correspondent aux proportions de personnes dans les groupes d’âge d’une population type (mondiale) » [traduction]. (Organisation mondiale de la santé, Age-Standardized Death Rates per 100 000 by Cause)

Sources : Statistique Canada, tableau CANSIM 102-0552, Taux de mortalité, selon certains groupes de cause et le sexe, Canada, provinces et territoires; OECD.Stat.